Feeds:
Articles
Commentaires

Posts Tagged ‘céphalée de tension’

Dr. Julien Lévesque, chiropraticien – La névralgie d’Arnold ou la névralgie du nerf grand occipital. La névralgie est une douleur associée à un nerf en particulier, avec ou sans présence de spasmes, tout le long du parcours de ce nerf. Le rôle moteur du nerf grand occipital (Arnold) est l’innervation des muscles profonds du cou (permet d’effectuer les mouvements du cou) et son rôle sensitif consiste en l’innervation du cuir chevelu (permet de sentir le cuir chevelu). La névralgie d’Arnold est une  irritation du nerf formé par la branche postérieure de la deuxième racine nerveuse cervicale (nerf issu de la moelle épinière au niveau du cou). Cette condition pathologique se caractérise par une douleur qui s’étant entre la partie haute de la nuque jusqu’au sommet de la tête et parfois jusqu’à l’œil. Elle peut apparaître spontanément ou être provoquée par une pression locale, tel le touché, ou lors de certains mouvements de la tête.

La douleur généralement très vive, peut se situer sur un seul ou sur les 2 côtés de la tête et se caractérise, à l’occasion, comme une pression derrière les yeux. La sensation douloureuse ressemble souvent à des brûlements ou à des élancements, elle peut être continue ou intermittente et être de nature pulsatile (varie en fonction des battements du cœur).

Il existe de nombreuses causes qui peuvent être à l’origine de ce processus douloureux. Parmi les plus communes, on retrouve;

  • Une fibrose (obturation) du foramen transverse de C1-C2,
  • Arthrose dans un trou de conjugaison (endroit où sort les racines nerveuses),
  • Irritation du ganglion ou du nerf rachidien,
  • Une contracture musculaire peut irriter le nerf,
  • Une condition post-traumatique (chute, faux mouvement),
  • Une lésion cervicale haute (réduction de mouvement d’une vertèbre cervicale),
  • Une inflammation (due à un rhumatisme entre autres),
  • Une lésion de la base du crâne,
  • Formation d’une cavité au niveau de la moelle épinière cervicale (syringomyélie) entrainant une destruction des racines nerveuses innervant la peau.

Il arrive très souvent de confondre cette pathologie avec  la migraine, la céphalée de tension, l’arthrose cervicale, une luxation de l’arthrite rhumatoïde et avec les tensions musculaires sévères dues à des inflammations. Étant donné sa grande ressemblance avec d’autres problèmes, il est important de consulter un professionnel de la santé, tel un chiropraticien, pour vous assurer un traitement efficace. En effet, les ajustements chiropratiques  Network assurent un mouvement adéquat des segments vertébraux (vertèbres, crâne), une relaxation de la musculature, une réduction de l’inflammation, une stabilisation du processus dégénératif s’il en est le cas, une prévention des récidives et une réduction des douleurs sans médications.

Dr. Julien Lévesque est chiropraticien au Centre Chiropratique Des Sources, située au #135, 1868 boul. Des Sources, Pointe-Claire, Qc, Canada, H9R 5R2. Pour communiquer avec lui, vous pouvez composer le 514-910-7644 ou le (514) 630-1113. Si vous désirez en connaître d’avantage, vous pouvez consulter son site Internet : www.chiroenergie.ca

Read Full Post »

Dr. Julien Lévesque, chiropraticien — Les céphalées de tension. Les maux de têtes constituent un des symptômes et un des problèmes les plus communs dans notre population. Selon les dernières études cliniques, environ 90% des hommes et 95% des femmes , de tout âge, expérimentent au moins un mal de tête par année.  Lorsque l’on parle de céphalée (mal de tête) de tension, cela implique la majeur partie du temps du stress, de la fatigue, de l’anxiété et des tensions musculaires. Les causes peuvent être due à des facteurs musculaires ou posturaux, à des épisodes de stress psychologiques répétés, un dérangement articulaire au niveau du cou ou encore due à un dysfonctionnement du système nerveux central.

Signes et symptômes

Cette problématique,  mal de tête de tension, possède des caractéristiques qui lui est propre. On retrouve;

  • Une douleur d’intensité légère à modérée,
  • Pression constante des 2 côtés de la tête (donne l’impression d’avoir la tête dans un étau),
  • La douleur se situe au niveau des tempes et/ou au niveau du front et/ou au niveau de la base du crâne,
  • Tension au niveau oculaire et au niveau cervical,
  • Symptomatologie non pulsatile (absence de battements intracrânien),
  • Installation et progression progressive,
  • Ne  s’accompagne pas de nausées ou de vomissements,
  • Ne s’accompagne pas non plus de phonophobie (sensibilité inhabituelle au bruit), ou de photophobie (sensibilité à la lumière) ou de sensibilité aux odeurs,
  • A une durée de 30 minutes à 7 jours,
  • La douleur n’est pas augmentée par les efforts.

Conséquences sociales

Bien qu’en général, la céphalée de tension soit d’intensité modérée (soit très peu gênante), elle peut devenir invalidante. En effet, lorsque ce mal de tête devient de nature chronique (mal de tête qui dure plus de  3 mois et qui n’a pas plus de 10 jours d’asymptomatologie (sans symptôme). Le niveau de chronicité de cette problématique est responsable du haut niveau d’absentéisme professionnel, de la perte de productibilité, des nombreuses crises d’angoisse, d’agressivité, de dépression et d’anxiété qui y sont associées. Bien que le taux de mortalité et de morbidité (nombre de personnes atteintes par cette maladie par unité de population) sont nuls, on remarque une forte augmentation des tentatives de suicide chez les sujets atteints de cette problématique.

L’effet de la chiropratique

Pour l’instant, il n’existe pas de traitement qui permettrait de faire disparaître définitivement les céphalées de tension chroniques (celles, du moins, dont on soupçonne une origine psychosomatique). Cependant, l’Analyse Vertébrale Network (une technique, approche chiropratique) a un excellent taux de soulagement auprès des gens souffrent de cette condition. Par les ajustements chiropratiques Network, il y a réduction de la compression des muscles et des vertèbres sur certains nerfs, un effet immédiat de relaxation musculaire et une élimination des déchets (toxines) organiques présents dans les muscles. Une modulation de l’humeur, une réduction des stress et une augmentation de l’énergie physique et psychologique se font aussi ressentir. À travers les soins chiropratiques Network, le chiropraticien transmet au patient des techniques et des conseils de relaxation qui soulagent efficacement les céphalées de tension.

Vous avez des questions ou vous connaissez quelqu’un qui présente ce problème, vous pouvez communiquer avec moi.

Dr. Julien Lévesque est chiropraticien au Centre Chiropratique Des Sources, située au #135, 1868 boul. Des Sources, Pointe-Claire, Qc, Canada, H9R 5R2. Pour communiquer avec lui, vous pouvez composer le 514-910-7644 ou le (514) 630-1113. Vous pouvez également m’écrire au : drjulienlevesque@gmail.com ou visiter mon site Internet : www.chiroenergie.ca

Read Full Post »

%d blogueurs aiment cette page :