Feeds:
Articles
Commentaires

Posts Tagged ‘clinique Maintenant’

Dr. Julien Lévesque, chiropraticien – L’allergie saisonnière est aussi connue sous  les noms de rhinite allergique, de rhume des foins ou de fièvre des foins, car elle apparaît périodiquement. Elle consiste en une hyperactivation du système immunitaire qui survient principalement au cours des saisons chaudes;  le printemps, l’été et l’automne due à la floraison de la plante ou de l’arbre allergène. Selon les dernières études menées, elle touche entre 15 à 40% de la population Nord-Américaine.

On confond souvent l’allergie saisonnière avec le rhume, mais il existe certaines différences qui préconisent l’allergie.

On devrait penser à la rhinite allergique lorsque les symptômes;

  • durent entre 7 et 10 jours,
  • sont aggravés par les séjours à la campagne ou au grand air,
  • sont diminués lorsque l’on se trouve au bord de la mer,
  • sont diminués lors des jours de pluie (la pluie rabat le pollen au sol),
  • sont diminués lorsque l’on demeure à l’intérieur, lorsque les portes et les fenêtres sont bien fermées.

Parmi les symptômes classiques, on retrouve;

  • Yeux qui coulent (larmoiement),
  • Nez qui pique et qui coule (sécrétions très liquides),
  • Éternuements en série,
  • Rougeur et démangeaison des yeux (irritation),
  • Enflure des yeux,
  • Congestion des sinus,
  • Toux,
  • Irritation de la gorge,
  • Maux de tête,
  • Asthme chronique ou récidivante (difficultés respiratoires),
  • Altération du goût, de l’odorat et de l’acuité auditive (chez les enfants),
  • Fatigue, irritabilité et parfois de l’insomnie.

Bien que les allergènes les plus populaires, sont le pollen et les moisissures, on peut les classer selon les saisons  puisque les sources sont différentes. En voici une courte liste;

Printemps Pollen des arbres (bouleau, pommiers, lilas,…)Pollen des fleurs (pissenlits, rosiers,…)Moisissures (fonte des neiges)

Protéines d’arbres avec le pollen (bouleau,…)

Été Pollen des herbes des prairiesPollen du foinPollen du gazon

Moisissures (coupe des pelouses)

Automne Pollen de l’herbe à poux (le plus commun)Moisissures et poussières des herbes des prairies lors des récoltes

Mesures à adopter pour réduire les crises d’allergie;

  • Consommer au moins 2 semaines avant le début des symptômes des oméga-3,
  • Éviter les activités qui exposent au pollen et aux moisissures; tondre la pelouse, jardinage, coupe du foin de prairie,
  • Utilisation d’un climatiseur durant les chaudes journées d’été,
  • Utiliser un purificateur d’air muni d’un filtre à haute performance,
  • Ne pas faire sécher son linge dehors (le pollen risque de s’y attacher),
  • Utiliser un déshumidificateur dans le sous-sol pour éviter le développement des moisissures,
  • Réduire les plantes et fleurs, ne pas trop les arroser (éviter développement des moisissures),
  • Suivre l’indice des prévisions du pollen au cours des journées (faible en matinée et lors des jours de pluie).

Les avantages de l’Analyse Vertébrale Network

Les ajustements Networks permettent une réduction de l’intensité et de la fréquence des symptômes de l’allergie. En effet, en augmentant et en régularisant le système immunitaire, les ajustements et les recommandations alimentaires permettent une certaine réduction des crises. Il y a ainsi une diminution des  réactions anormales et exagérées du système immunitaire lors d’un  contact avec la substance allergène. Les ajustements chiropratiques Network procurent aux gens des effets reconnus et démontrés par les études scientifiques. On retrouve une augmentation de l’énergie, une meilleur gestion du stress, une réduction de la fatigue, une réduction de la douleur, une augmentation de la flexibilité et plusieurs autres. Avec ces changements bénéfiques, les gens tolèrent mieux  les effets déplaisants des allergies. De plus, le chiropraticien est en mesure de recommander certains produits naturels qui sont efficaces pour la prévention et pour le traitement des allergies. Il ne s’occupe pas seulement de corriger vos douleurs, mais il est aussi un professionnel de la santé qui vous aide à mieux vivre et à vieillir en bonne santé physique.

Si vous avez des questions ou des inquiétudes, vous pouvez communiquer avec moi et je vous conseillerez au meilleur de mes connaissances. Je(Dr. Julien Lévesque, chiropraticien) pratique au Centre Chiropratique Des Sources située au #135- 1868 boul. Des Sources, Pointe-Claire, Qc, Canada, H9R 5R2. Pour communiquer avec moi, vous pouvez composer le 514-910-7644 ou le (514) 630-1113. Si vous désirez en connaître d’avantage, vous pouvez également consulter mon site Internet : http://www.chiroenergie.ca

Publicités

Read Full Post »

Dr. Julien Lévesque, chiropraticien – Le corps humain est pourvue de 5 sens, dont un est assuré par les oreilles. Ils nous permettent d’être conscient des différents sons qui se trouvent dans notre environnement. Afin de mieux comprendre le fonctionnement des oreilles, on les divise en 3 sections.

Le premier compartiment est celui de l’oreille externe. Il s’agit de la partie visible de l’oreille qui est composée du pavillon et du conduit auditif externe. Il sert à capter les sons, à les rediriger vers le tympan, à protéger cette fine membrane contre des agents extérieurs (poussières, insectes, etc.) par la production de cérumen (cire) et par la présence de poils. La deuxième section est l’oreille moyenne. Ce compartiment est l’espace situé derrière le tympan. Il comprend les osselets de l’oreille (marteau, enclume et étrier) ainsi que la trompe d’Eustache. Les rôles de l’oreille moyenne sont la transmission des sons sous forme de vibrations (par les osselets) au tympan et d’assurer l’équilibre de la pression, de part et d’autre du tympan. Le troisième et dernier compartiment est l’oreille interne. Il est composé de la cochlée et du vestibule.  Cette partie de l’oreille assure l’audition ainsi que le maintien de l’équilibre du corps (perception de la position de la tête et de son accélération).

Les otites sont des inflammations de la peau ou de la muqueuse situées au niveau de l’oreille. Le nom de l’otite va varier en fonction de la position et des caractéristiques de l’inflammation. Par exemple, une otite externe se situe au niveau de l’oreille externe; de la peau du conduit auditif externe jusqu’au tympan de l’oreille.

Qu’est-ce qui cause les otites?

La principale cause des otites est le blocage de la trompe d’Eustache (petit canal qui relie l’oreille moyenne à la cavité orale). Lorsque cela se produit, les déchets et les sécrétions demeurent emprisonnés dans l’oreille moyenne et la rendent susceptible aux infections. Lorsque la pression ne peut pas être équilibrée, le tympan va bomber, et entrainer ainsi une partie de la douleur présente lors d’une otite. Les inflammations de la trompe d’Eustache peuvent se manifester suite à une contamination par un virus (grippe, rhume), par une bactérie, par une allergie ou encore suite à un gonflement des amygdales, dans la gorge. On retrouve les otites principalement chez les enfants puisque ceux-ci ont une trompe d’Eustache plus courte et plus étroite. Cela peut expliquer pourquoi plus de 75% des enfants auront au moins une otite durant leur enfance.

On reconnaît les otites par les signes et symptômes qu’elles causent au corps. Les plus communs sont;
• Fièvre généralisée,
• Douleur à l’oreille (l’enfant porte sa main à l’oreille ou la tire),
• Irritabilité et impatience chez l’enfant,
• Diminution de l’appétit,
• Réduction de l’audition,
• Écoulement ou non d’un liquide,
• Augmentation de l’oreille en question,
• Classiquement chez l’enfant de 0 à 3ans.

Facteurs prédisposants :

Il existe certaines conditions qui augmentent les risques d’otites chez les enfants. On retrouve;

  • Une exposition à la fumée secondaire (tabac),
  • Une alimentation au biberon plutôt qu’au sein,
  • Une naissance prématurée ou un faible poids à la naissance,
  • Les enfants de sexe masculin,
  • La fréquentation d’une garderie en bas âge,
  • Des antécédents d’infections de l’oreille avant l’âge d’un an.

Ce que l’Analyse Vertébrale Network apportera à votre enfant :

Le temps de guérison normale d’une otite est d’environ 1 à 2 semaines (7 à 14 jours). Cependant, elle peut réapparaître par la suite et devenir chronique. Ce phénomène se produit lorsqu’il demeure du liquide (déchets) au niveau de l’oreille moyenne, pendant quelques mois.

Afin de réduire les risques de complications, la chiropratique, une approche naturelle de la santé, aide la guérison des différents éléments de l’oreille. Il existe des ajustements chiropratiques de l’oreille (réduire la tension sur le tympan en bougeant les osselets) et des techniques de drainage lymphatique afin de favoriser l’élimination du liquide infectieux. De plus, par les ajustements Networks, la guérison des tissus touchés est accélérée ainsi qu’une réduction générale de l’inflammation. Par ces changements, l’enfant éprouvera une réduction de la douleur, de la fièvre, de la rougeur et de la chaleur locale. L’Analyse Vertébrale Network est une approche chiropratique qui vous aide à réduire les tensions de votre corps, à mieux dormir (ainsi qu’à votre enfant) et à mieux gérer votre stress quotidien. Une augmentation de l’énergie physique et une amélioration de l’humeur sont aussi des résultats classiques. Au cours de chaque ajustement, le chiropraticien procure à l’enfant un suivi régulier de sa santé et de sa croissance.

Si vous avez des questions ou des inquiétudes, vous pouvez communiquer avec moi et je vous conseillerez au meilleur de mes connaissances. Je(Dr. Julien Lévesque, chiropraticien) pratique au Centre Chiropratique Des Sources située au #135- 1868 boul. Des Sources, Pointe-Claire, Qc, Canada, H9R 5R2. Pour communiquer avec moi, vous pouvez composer le 514-910-7644 ou le (514) 630-1113 ou m’écrire à drjulienlevesque@gmail.com. Si vous désirez en connaître d’avantage, vous pouvez également consulter mon site Internet : www.chiroenergie.ca

Read Full Post »

Dr. Julien Lévesque, chiropraticien — Allaitement maternel. La production de lait par la mère débute dès le moment de l’accouchement. Les éléments nutritifs, à l’intérieur du lait maternel, composent le meilleur élément afin d’assurer une croissance optimale de l’enfant.  En effet, la composition du lait se modifient graduellement au cours de la période d’allaitement. Durant les 3 premiers jours, il y aura production de colostrum (premier lait) qui est de couleur claire.  Il est riche en protéines et en immunoglobulines alors qu’il a une faible teneur en lipides. Dès le premier boire, l’enfant reçoit des anticorps essentiels au développement de son système immunitaire, puisqu’il en est dépourvu à la naissance. Lentement, le colostrum se transforme en un lait de formule complète pour l’enfant.  L’allaitement maternel exclusif est recommandé pendant les six premiers mois de la vie chez les nourrissons. Par la suite, il peut y avoir une introduction graduelle de purée de légumes, de fruits, de viandes et vers l’âge de 1 an, c’est au tour des céréales.

Les avantages de l’allaitement

  • Composition idéale pour l’enfant de protéines, glucides et lipides.
  • Supplément de vitamine K, D et de fer (immunisation naturelle) pendant 4-12 mois.
  • Avantage immunologique (système immunitaire).
  • Réduction des allergies alimentaires et environnementales.
  • Développement du sentiment d’attachement entre la mère et l’enfant.
  • Lait stérile et à la bonne température pour l’enfant.
  • Lait adapté aux besoins de l’enfant (proportion de lipides plus élevés avec le temps).
  • Aide à la progression de la maturité digestive de l’enfant.
  • Peut se conserver pendant un an au congélateur dans des sacs maternisés.
  • Il protège votre bébé contre les infections.
  • C’est facile – vous n’avez pas à laver de biberon ou à mélanger des préparations – et plus économique.
  • L’allaitement maternel aide votre utérus à retrouver sa taille normale puisque celui-ci a été dilaté pendant la grossesse.

Afin de produire un lait de bonne qualité, il est important pour la mère d’avoir  une alimentation bien équilibrée et riche en calcium. Il faut donc manger des fruits et légumes, pains et céréales à grains entiers, viandes et légumineuses, lait et produits laitiers. Puisqu’il y allaitement, il faut consommer environ 500 calories de plus par jour et boire une quantité normale de liquides (environ 2,5 litres d’eau). À l’intérieur de la diète équilibrée, on doit retrouver cinq portions de lait chaque jour ou de produits laitiers afin d’avoir une quantité suffisante de calcium. On en retrouve également dans le brocoli, les choux de Bruxelles, le poisson en conserve (saumon, sardines, thon ou hareng), les graines de sésame, le tofu et le chou frisé.

Si vous vous apercevez qu’un aliment, que vous consommer, déplait à votre bébé, il est préférable d’arrêter d’en manger. Puisque la caféine, l’alcool, les médicaments et les drogues passent dans le lait maternel, il est préférable d’en réduire et même d’arrêter leur consommation. Il est préférable d’éviter de fumer puisque le tabac peut diminuer la production de lait en plus d’être nuisible pour la santé de l’enfant.

L’allaitement maternel, c’est naturel et c’est vital!

Si vous avez des questions ou vous désirez obtenir plus d’informations, votre chiropraticien peut vous venir en aide. La chiropratique est une approche naturelle qui vous libère des tensions présentes dans votre corps, vous aide à mieux dormir (ainsi qu’à votre enfant) et vous rassure dans les moments difficiles. Les ajustements chiropratiques d’Analyse Vertébrale Network permettent de réduire le niveau de stress, de normaliser la production de lait et d’augmenter le niveau d’énergie chez la mère. Les études démontrent que les soins chiropratiques réduisent les risques de syndrome de mort subite du nouveau-né et stabilisent l’humeur des nouvelles mamans. Étant donné que la naissance représente l’expérience la plus traumatisante et la plus brutale de notre vie, la chiropratique Network aide à libérer ce stress, à réguler la croissance, à calmer l’enfant et ainsi l’aider à faire ses nuits plus rapidement. Ceci au grand plaisir des parents. De plus, cela lui permet d’avoir un suivi régulier de sa santé, de sa croissance et une prévention naturelle.

Si vous avez des questions ou des inquiétudes, vous pouvez communiquer avec moi et je vous conseillerez au meilleur de mes connaissances. Je(Dr. Julien Lévesque, chiropraticien) pratique au Centre Chiropratique Des Sources située au #135- 1868 boul. Des Sources, Pointe-Claire, Qc, Canada, H9R 5R2. Pour communiquer avec moi, vous pouvez composer le 514-910-7644 ou le (514) 630-1113. Si vous désirez en connaître d’avantage, vous pouvez consulter également mes sites Internet : www.chiroenergie.ca

Read Full Post »

Dr. Julien Lévesque, chiropraticien – La fibromyalgie est une maladie chronique courante qui se caractérise par une douleur musculaire constante, récidivante et diffuse, par un sommeil de mauvaise qualité et par une accumulation excessive de fatigue. La fibromyalgie est aussi connu sous les noms de syndrome polyalgique idiopathique diffus (SPID), de fibromyosite ou de fibrosite généralisée.  Dans les pays industrialisés, on relève un taux d’incidence moyen de 4%, majoritairement des femmes entre 20 et 50 ans, mais aussi des hommes, des adolescents et des enfants. Au Canada, on dénombre plus de 900 000 personnes atteintes.

Les douleurs ressenties empêchent les personnes de vaquer à leurs occupations ou à leurs tâches quotidiennes. On ne connaît pas la cause responsable de cette pathologie, mais on soupçonne fortement une expérience traumatisante physico-psychologique (accident, abus sexuel/physique durant l’enfance, choc émotionnel ou à un surmenage ou stress quelconque).

Les principaux symptômes de la fibromyalgie sont;

  • Une fatigue constante (insomnie, sommeil non-récupérateur,  sensation de fatigue et raideurs matinales qui se prolongent en journée);
  • troubles digestifs (spasmes de l’estomac, de l’intestin, constipation, diarrhée, etc.);
  • irritabilité générale (au toucher, aux sollicitations, au bruit, à la lumière, à la présence d’autrui, à des odeurs, etc.) et impatience ;
  • douleurs musculaires, des tendons, osseuses et articulaires;
  • symptômes augmentés en période de stress;
  • Augmentation des douleurs en fonction du changements de température (humidité, froid et air climatisé);
  • sensation d’enflure, de brûlure, d’engourdissement et tremblements généraux;
  • douleurs amplifiées par un manque ou un excès d’activité physique ou par un traumatisme;
  • tendance à être déprimé(e) avec des pensées suicidaires, anxieux(se) et triste;
  • manque de concentration à la lecture et à l’écoute d’un interlocuteur et pertes de mémoire;
  • Présence d’au moins 11 points douloureux sur les 18 indiqués dans le test ACR.

Les personnes les plus à risque

Bien que ce syndrome douloureux peut toucher n’importe qui, à n’importe quel âge, il existe certains facteurs qui prédisposent certains individus. Au cours des recherches on s’est aperçu que la fibromyalgie touche surtout;

  • Les femmes; environ 4 fois plus de femmes que d’hommes (influence hormonale possible).
  • Les personnes âgées de plus de 50 ans (bien que les femmes c’est entre 40 et 60 ans).
  • Les personnes dont un membre de la famille a souffert, ou souffre de fibromyalgie ou de dépression.
  • Les personnes qui ont des troubles du sommeil en raison de spasmes musculaires nocturnes ou du syndrome des jambes sans repos.
  • Les personnes qui ont vécu des expériences traumatisantes (un choc physique ou émotionnel), comme un accident, un abus sexuel ou une intervention chirurgicale.
  • Les personnes atteintes d’une infection virale importante (maladie de Lyme ou le virus de l’immunodéficience humaine (VIH)).

Traitements

Étant donné que l’on ne connaît que peu sur la fibromyalgie, aucun traitement médical efficace n’existe encore. Il y a plusieurs médicaments et approches qui aident à soulager les douleurs. À travers mes années d’expérience en pratique chiropratique d’Analyse Vertébrale Network, je me suis aperçu qu’une cogestion entre la psychologie et la chiropratique douce était très bénéfique aux personnes atteintes. Aujourd’hui, avec le rythme de vie que l’on a, il arrive très souvent que le corps soit déconnecter de notre système nerveux central (cerveau) et que l’on n’est pas à l’écoute des signes que notre corps nous envoie. Lorsque l’on vit un événement traumatisant, qui nous touche autant psychologiquement que physiquement, on réussit à l’accepter et à se faire à l’idée, mais qu’en est-il de notre corps. Celui-ci va développer des symptômes car il sera fatigué de fournir un surplus d’effort pour gérer les effets de cet événement. C’est ici qu’intervient les rôles de l’Analyse Vertébrale Network et de la psychologie.

L’Analyse Vertébrale Network est une approche chiropratique douce et sécuritaire. Elle est abordée sans craquement ou mouvement brusque pour aider le corps à relâcher les tensions (physiques et neurologiques) qu’il possède. En permettant au corps de relaxer et d’éliminer les interférences nerveuses causées par les stress quotidiens, le corps est en mesure de se reconnecter (communiquer) avec le système nerveux. En échangeant de nouveau avec le système de défense du corps, il est en mesure de corriger, rétablir et de régulariser les fonctions de celui-ci. De cette façon le corps est en mesure de gérer d’avantage les événements traumatisants et d’éviter que de la douleur se développe par la suite.

Si vous avez des questions, vous voulez en savoir d’avantage ou que vous connaissez une personne qui présente un problème semblable, vous pouvez me contacter. Il me fera plaisir de vous aider et de vous conseiller. Je(Dr. Julien Lévesque, chiropraticien) pratique au Centre Chiropratique Des Sources située au #135- 1868 boul. Des Sources, Pointe-Claire, Qc, Canada, H9R 5R2. Pour communiquer avec moi, vous pouvez composer le 514-910-7644 ou le (514) 630-1113. Si vous désirez en connaître d’avantage, vous pouvez consulter également mon site Internet : www.chiroenergie.ca

Read Full Post »

Dr. Julien Lévesque, chiropraticien – Fasciite plantaire ou aponévrosite plantaire. Comme le nom l’indique, il s’agit d’une condition douloureuse du pied et de l’inflammation du fascia plantaire. Le fascia plantaire est une forte bande fibreuse et relativement peu flexible de la partie inférieure du pied et qui soutient l’arche. La principale fonction de cette enveloppe fibreuse consiste à soutenir et à protéger le tendon de la plante du pied. Grâce à cette structure, le poids du corps est également distribué au niveau des pieds tout en permettant de s’adapter aux surfaces inégales.

Comme le fascia est un tissu rigide, les activités du pied, telles la marche ou la course, entrainent un étirement. Cette condition peut toucher n’importe qui et n’importe quand. Cependant, il existe certaines conditions qui prédisposent aux petites déchirures qui mèneront à l’inflammation. Très souvent, on retrouve;

  • Des dérangements ou déséquilibres biomécaniques (absence d’arche, arche trop prononcé, dysfonction des os du pied),
  • Surplus de poids sur le pied (obésité, grossesse),
  • Étirement maintenu pendant de longue période (station debout prolongée),
  • Port de chaussures de mauvaise qualité,
  • L’action répétée de monter des escaliers ou de marcher sur la pointe des pieds,
  • Condition arthritique (polyarthrite rhumatoïde, arthrite de Reiter,…),
  • Épine de Lenoir,
  • Changement au niveau de l’entrainement (augmentation des pas courus ou marchés),
  • Alitement prolongé, par la flexion des pieds, qui entraine un rétrécissement du fascia.

Caractéristique de la douleur

La douleur caractéristique d’une fasciite plantaire est une brûlure intense au niveau du talon, qui se manifeste dès que l’on met du poids sur le pied (poser le pied au sol). Elle se manifeste très souvent le matin au cours des premiers pas, alors que l’arche plantaire et le pied semblent être plus raides. La douleur peut se présenter comme une sensation d’aiguille ou d’un coup de couteau, lors du dépôt du pied sur le sol. La douleur ne se manifeste que très rarement lors du sommeil, du travail ou lors de la pratique d’un sport.

Le traitement

Dès les premiers symptômes, en se levant du lit, de petites habitudes peuvent être intégrées aux habitudes de vie. Les recommandations et traitements sont;

  • Applications de glace sur la région atteinte,
  • Ajustements chiropratiques des os du pied,
  • Port de talonnettes visco-élastiques,
  • Exercices quotidiens d’étirement du fascia,
  • Port d’orthèses dans vos souliers,
  • Massage et pression du fascia plantaire,
  • Emploi d’anti-inflammatoires non stéroïdiens (Aspirines, Tylenol),
  • Marcher de petits pas pour diminuer le stress et la traction sur l’arche plantaire,
  • Port d’une attelle durant la nuit (botte de nuit pour étirer le fascia),
  • Port de chaussures avec soutien des voûtes plantaires.

Afin d’obtenir une excellente guérison, la combinaison de plusieurs éléments mentionnés précédemment est nécessaire. En effet, les ajustements des os du pied et les pressions ischémiques sur le fascia, exercé par le chiropraticien, permettent de relâcher les tensions présentes. Une fois les os replacés à leur emplacement originel, une réduction du stress présent sur le fascia se manifeste due au bon fonctionnement des articulations. Par les pressions ischémiques exercées, le chiropraticien augmente la souplesse et l’élasticité de la bande fibreuse. De plus, l’application de la glace permet l’élimination naturelle de l’inflammation, la réduction de la douleur et des tensions présentes.

Si vous avez ou vous connaissez un proche qui a un problème semblable, vous pouvez me contacter pour obtenir une aide adéquate. Je(Dr. Julien Lévesque, chiropraticien) pratique au Centre Chiropratique Des Sources située au #135- 1868 boul. Des Sources, Pointe-Claire, Qc, Canada, H9R 5R2. Pour communiquer avec moi, vous pouvez composer le 514-910-7644 ou le (514) 630-1113. Si vous désirez en connaître d’avantage, vous pouvez consulter mon site Internet : www.chiroenergie.ca

Read Full Post »

Dr. Julien Lévesque, chiropraticien – L’épuisement professionnel, aussi connu sous l’appellation de «burnout», est considéré comme un risque psychosocial professionnel, consécutif à l’exposition à un stress permanent et prolongé . Lorsque l’on parle d’épuisement professionnel (burnout) on ne parle pas de dépression. Il s’agit de deux pathologies complètement différentes, puisque le burnout tire son origine du milieu de travail et du stress chronique, alors que pour la dépression, le travail et le stress peuvent être des facteurs aggravants, mais sans en être les causes principales. Selon l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), le syndrome d’épuisement professionnel se caractérise par « un sentiment de fatigue intense, de perte de contrôle et d’incapacité à aboutir à des résultats concrets au travail ». Ce problème peut toucher tous les travailleurs, de l’ouvrier au chef d’entreprise.

Bien qu’aucunes statistiques ne ciblent précisément ce syndrome, on relève que 26% des travailleurs québécois vit un niveau élevé de stress. Parmi les nombreuses causes responsables du burnout, on retrouve;

  • Une situation nouvelle,
  • une impression de perte de contrôle,
  • la surcharge de travail,
  • le rythme des tâches à effectuer, la pression du temps,
  • les horaires longs et imprévisibles,
  • une situation imprévue,
  • un travail monotone et peu stimulant, avec des procédures standardisées,
  • l’effet des relation déséquilibrées et injustes,
  • des conflits professionnels,
  • l’absence de soutien social,
  • une situation menaçante et déstabilisante pour l’individu,
  • la présence d’harcèlement psychologique ou moral.

Lorsque l’on dresse la liste des symptômes du syndrome d’épuisement professionnel, on en dénombre cent-trente-deux. Ce syndrome arrive insidieusement et graduellement, des symptômes physiques et psychologiques se manifestent par la suite;

  • une fatigue persistante,
  • une difficulté à avoir des pensées raisonnables,
  • des problèmes de sommeil,
  • une démotivation constante par rapport au travail,
  • une irritabilité marquée et des colères spontanées,
  • des problèmes digestifs, ulcères d’estomac et une perte de poids,
  • une attitude cynique et un sentiment de frustration,
  • le sentiment d’être incompétent,
  • des infections plus fréquentes (rhume, grippe, otite, sinusite, etc.),
  • le goût de s’isoler,
  • une difficulté à se concentrer,
  • des pertes de mémoire,
  • un sentiment d’échec,
  • une baisse de confiance en soi,
  • de l’anxiété, de l’inquiétude et de l’insécurité,
  • des pensées suicidaires, dans les cas les plus graves.

 

L’aide apporté par l’Analyse vertébrale Network

Étant donné que le syndrome d’épuisement professionnel affecte toutes les facettes de la vie, il est important de recevoir l’aide approprié afin de réduire les dommages. Au cours d’un ajustement chiropratique Network, le cerveau et le système nerveux engagent un processus de libération des tensions du corps (musculaires, psychologiques; inquiétudes, insécurités,…) et rétablissent ainsi les fonctions essentielles physiologiques (système immunitaire, fonctions organiques). La libération des tensions peut se faire par des mouvements du corps, par la respiration ou par la libération d’émotions (rires, pleures, bâillements). Par le processus de correction chiropratique, le système nerveux devient conscient des tensions qui s’accumulent dans le corps, il développe des stratégies pour les dissiper plus facilement, et pour éviter que les tensions reproduisent toujours les mêmes effets négatifs sur le corps (anxiété, baisse d’estime, douleur, fatigue, digestion difficile).

Par l’Analyse Vertébrale Network, une prise de conscience et un apprentissage du corps se produisent afin de découvrir nos faiblesses physiques, de les améliorer et de les utiliser comme des outils efficaces dans notre future. Un apprentissage graduel et continuel se manifeste pour augmenter notre énergie,  notre système immunitaire, notre sentiment positif de nous-mêmes, notre contrôle des éléments dans notre vie et afin de réduire le stress, les inquiétudes, la fréquence, et l’intensité des maux de tête.

Le Dr. Julien Lévesque est chiropraticien au Centre Chiropratique Des Sources située au #135, 1868 boul. Des Sources, Pointe-Claire, Qc, Canada, H9R 5R2. Pour communiquer avec lui, vous pouvez composer le 514-910-7644 ou le (514) 630-1113. Si vous désirez en connaître d’avantage, vous pouvez consulter son site Internet : www.chiroenergie.ca

Read Full Post »

Dr. Julien Lévesque, chiropraticien – l’hernie discale lombaire. Le mot hernie est utilisé pour qualifier la saillie d’un organe ou d’une partie d’un organe à l’extérieur de son emplacement normal; hernie ombilicale, hernie inguinale,… La colonne vertébrale est composé principalement de vertèbres séparées par des disques intervertébraux, afin d’assurer les fonctions de celle-ci (mouvements, support du poids, protection de la moelle épinière). Chaque disque vertébral est constitué d’un anneau de cartilage fibreux (anneau fibreux) qui entoure un centre gélatineux (noyau pulpeux). Le rôle des disques est d’amortir les chocs provoqués par les mouvements de la colonne vertébrale et de faciliter ces-derniers.

À l’intérieur de la colonne vertébrale, passe la moelle épinière, un ensemble de faisceaux de nerfs dans le canal rachidien, qui permet d’échanger les informations entre le cerveau et les différentes parties du corps. Ainsi, lorsque se produit une hernie discale, la sortie du matériel gélatineux, de son emplacement central, provoque un bombement du disque qui compresse les racines nerveuses de la moelle épinière. Cette compression entraîne une irritation de ces racines nerveuses qui à son tour va causer une douleur permanente au dos et au niveau des jambes.

Les personnes les plus à risque

Les hernies discales sont fréquentes chez les hommes entre 30 et 55 ans.  On les retrouve chez les camionneurs (longues périodes assises), chez les déménageurs (mouvements brusques et routiniers), chez les gens ayant un surplus de poids, chez les femmes enceintes, chez les individus avec une prédisposition génétique et chez les personnes ayant eu un traumatisme sévère au dos. Les hernies discales se produisent surtout au niveau des dernières vertèbres lombaires, en raison des fortes pressions et des mouvements de force auxquels elles sont soumises, mais elles se retrouvent aussi à tout les niveaux du dos.

Signes et symptômes

En général, on remarque une douleur locale et diffuse, une perte de sensibilité, des picotements et des faiblesses musculaires. Les symptômes peuvent apparaître et disparaître brusquement et durer longtemps. La toux, un éternuement, une miction ou un effort musculaire peut augmenter l’intensité de la douleur.

Pour une hernie au bas de dos, une douleur intense irradie vers le bas; du disque vers les fesses, les jambes et les pieds, causant une sciatique. Une douleur intense en bas du genou est un signe spécifique d’une hernie discale, puisqu’aucun autre problème du dos n’entraine ce type de douleur. Un disque hernié dans le bas du dos entraine une faiblesse des jambes et une difficulté à soulever de terre la partie avant du pied. Si une hernie discale comprime les nerfs irriguant la vessie ou les intestins, le sujet éprouvera des problèmes pour aller à la selle ou pour uriner.

L’aide apporté par l’Analyse Vertébrale Network

Par les ajustements chiropratiques Network, un soulagement rapide des douleurs se manifeste. L’effet relaxant de l’ajustement réduit les tensions sur les disques et sur les racines nerveuses, favorisent ainsi la guérison de la condition. En générale, les hernies discales guérissent en l’espace de six semaines, avec de bons soins et de bonnes précautions. Cependant, il existe des conditions beaucoup plus sérieuses. Il est donc essentiel de consulter le bon professionnel de la santé. Le chiropraticien possède les connaissances et la formation pour vous venir en aide, pour vous conseiller afin d’accélérer votre convalescence et pour vous référer si le besoin est (détérioration ou complication). En effet, lorsqu’une faiblesse des muscles autour de l’anus associée à des difficultés à contrôler la miction ou à uriner se manifestent, une intervention chirurgicale d’urgence est nécessaire.

Vous avez des questions ou vous connaissez quelqu’un qui présente ce problème, vous pouvez communiquer avec moi.

Dr. Julien Lévesque est chiropraticien au Centre Chiropratique Des Sources, située au #135, 1868 boul. Des Sources, Pointe-Claire, Qc, Canada, H9R 5R2. Pour communiquer avec lui, vous pouvez composer le 514-910-7644 ou le (514) 630-1113.  Si vous désirez en connaître d’avantage, vous pouvez consulter mon site Internet : www.chiroenergie.ca

Read Full Post »

Older Posts »

%d blogueurs aiment cette page :