Feeds:
Articles
Commentaires

Posts Tagged ‘pression’

Dr. Julien Lévesque, chiropraticien – Le corps humain est pourvue de 5 sens, dont un est assuré par les oreilles. Ils nous permettent d’être conscient des différents sons qui se trouvent dans notre environnement. Afin de mieux comprendre le fonctionnement des oreilles, on les divise en 3 sections.

Le premier compartiment est celui de l’oreille externe. Il s’agit de la partie visible de l’oreille qui est composée du pavillon et du conduit auditif externe. Il sert à capter les sons, à les rediriger vers le tympan, à protéger cette fine membrane contre des agents extérieurs (poussières, insectes, etc.) par la production de cérumen (cire) et par la présence de poils. La deuxième section est l’oreille moyenne. Ce compartiment est l’espace situé derrière le tympan. Il comprend les osselets de l’oreille (marteau, enclume et étrier) ainsi que la trompe d’Eustache. Les rôles de l’oreille moyenne sont la transmission des sons sous forme de vibrations (par les osselets) au tympan et d’assurer l’équilibre de la pression, de part et d’autre du tympan. Le troisième et dernier compartiment est l’oreille interne. Il est composé de la cochlée et du vestibule.  Cette partie de l’oreille assure l’audition ainsi que le maintien de l’équilibre du corps (perception de la position de la tête et de son accélération).

Les otites sont des inflammations de la peau ou de la muqueuse situées au niveau de l’oreille. Le nom de l’otite va varier en fonction de la position et des caractéristiques de l’inflammation. Par exemple, une otite externe se situe au niveau de l’oreille externe; de la peau du conduit auditif externe jusqu’au tympan de l’oreille.

Qu’est-ce qui cause les otites?

La principale cause des otites est le blocage de la trompe d’Eustache (petit canal qui relie l’oreille moyenne à la cavité orale). Lorsque cela se produit, les déchets et les sécrétions demeurent emprisonnés dans l’oreille moyenne et la rendent susceptible aux infections. Lorsque la pression ne peut pas être équilibrée, le tympan va bomber, et entrainer ainsi une partie de la douleur présente lors d’une otite. Les inflammations de la trompe d’Eustache peuvent se manifester suite à une contamination par un virus (grippe, rhume), par une bactérie, par une allergie ou encore suite à un gonflement des amygdales, dans la gorge. On retrouve les otites principalement chez les enfants puisque ceux-ci ont une trompe d’Eustache plus courte et plus étroite. Cela peut expliquer pourquoi plus de 75% des enfants auront au moins une otite durant leur enfance.

On reconnaît les otites par les signes et symptômes qu’elles causent au corps. Les plus communs sont;
• Fièvre généralisée,
• Douleur à l’oreille (l’enfant porte sa main à l’oreille ou la tire),
• Irritabilité et impatience chez l’enfant,
• Diminution de l’appétit,
• Réduction de l’audition,
• Écoulement ou non d’un liquide,
• Augmentation de l’oreille en question,
• Classiquement chez l’enfant de 0 à 3ans.

Facteurs prédisposants :

Il existe certaines conditions qui augmentent les risques d’otites chez les enfants. On retrouve;

  • Une exposition à la fumée secondaire (tabac),
  • Une alimentation au biberon plutôt qu’au sein,
  • Une naissance prématurée ou un faible poids à la naissance,
  • Les enfants de sexe masculin,
  • La fréquentation d’une garderie en bas âge,
  • Des antécédents d’infections de l’oreille avant l’âge d’un an.

Ce que l’Analyse Vertébrale Network apportera à votre enfant :

Le temps de guérison normale d’une otite est d’environ 1 à 2 semaines (7 à 14 jours). Cependant, elle peut réapparaître par la suite et devenir chronique. Ce phénomène se produit lorsqu’il demeure du liquide (déchets) au niveau de l’oreille moyenne, pendant quelques mois.

Afin de réduire les risques de complications, la chiropratique, une approche naturelle de la santé, aide la guérison des différents éléments de l’oreille. Il existe des ajustements chiropratiques de l’oreille (réduire la tension sur le tympan en bougeant les osselets) et des techniques de drainage lymphatique afin de favoriser l’élimination du liquide infectieux. De plus, par les ajustements Networks, la guérison des tissus touchés est accélérée ainsi qu’une réduction générale de l’inflammation. Par ces changements, l’enfant éprouvera une réduction de la douleur, de la fièvre, de la rougeur et de la chaleur locale. L’Analyse Vertébrale Network est une approche chiropratique qui vous aide à réduire les tensions de votre corps, à mieux dormir (ainsi qu’à votre enfant) et à mieux gérer votre stress quotidien. Une augmentation de l’énergie physique et une amélioration de l’humeur sont aussi des résultats classiques. Au cours de chaque ajustement, le chiropraticien procure à l’enfant un suivi régulier de sa santé et de sa croissance.

Si vous avez des questions ou des inquiétudes, vous pouvez communiquer avec moi et je vous conseillerez au meilleur de mes connaissances. Je(Dr. Julien Lévesque, chiropraticien) pratique au Centre Chiropratique Des Sources située au #135- 1868 boul. Des Sources, Pointe-Claire, Qc, Canada, H9R 5R2. Pour communiquer avec moi, vous pouvez composer le 514-910-7644 ou le (514) 630-1113 ou m’écrire à drjulienlevesque@gmail.com. Si vous désirez en connaître d’avantage, vous pouvez également consulter mon site Internet : www.chiroenergie.ca

Publicités

Read Full Post »

Dr. Julien Lévesque, chiropraticien – L’épuisement professionnel, aussi connu sous l’appellation de «burnout», est considéré comme un risque psychosocial professionnel, consécutif à l’exposition à un stress permanent et prolongé . Lorsque l’on parle d’épuisement professionnel (burnout) on ne parle pas de dépression. Il s’agit de deux pathologies complètement différentes, puisque le burnout tire son origine du milieu de travail et du stress chronique, alors que pour la dépression, le travail et le stress peuvent être des facteurs aggravants, mais sans en être les causes principales. Selon l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), le syndrome d’épuisement professionnel se caractérise par « un sentiment de fatigue intense, de perte de contrôle et d’incapacité à aboutir à des résultats concrets au travail ». Ce problème peut toucher tous les travailleurs, de l’ouvrier au chef d’entreprise.

Bien qu’aucunes statistiques ne ciblent précisément ce syndrome, on relève que 26% des travailleurs québécois vit un niveau élevé de stress. Parmi les nombreuses causes responsables du burnout, on retrouve;

  • Une situation nouvelle,
  • une impression de perte de contrôle,
  • la surcharge de travail,
  • le rythme des tâches à effectuer, la pression du temps,
  • les horaires longs et imprévisibles,
  • une situation imprévue,
  • un travail monotone et peu stimulant, avec des procédures standardisées,
  • l’effet des relation déséquilibrées et injustes,
  • des conflits professionnels,
  • l’absence de soutien social,
  • une situation menaçante et déstabilisante pour l’individu,
  • la présence d’harcèlement psychologique ou moral.

Lorsque l’on dresse la liste des symptômes du syndrome d’épuisement professionnel, on en dénombre cent-trente-deux. Ce syndrome arrive insidieusement et graduellement, des symptômes physiques et psychologiques se manifestent par la suite;

  • une fatigue persistante,
  • une difficulté à avoir des pensées raisonnables,
  • des problèmes de sommeil,
  • une démotivation constante par rapport au travail,
  • une irritabilité marquée et des colères spontanées,
  • des problèmes digestifs, ulcères d’estomac et une perte de poids,
  • une attitude cynique et un sentiment de frustration,
  • le sentiment d’être incompétent,
  • des infections plus fréquentes (rhume, grippe, otite, sinusite, etc.),
  • le goût de s’isoler,
  • une difficulté à se concentrer,
  • des pertes de mémoire,
  • un sentiment d’échec,
  • une baisse de confiance en soi,
  • de l’anxiété, de l’inquiétude et de l’insécurité,
  • des pensées suicidaires, dans les cas les plus graves.

 

L’aide apporté par l’Analyse vertébrale Network

Étant donné que le syndrome d’épuisement professionnel affecte toutes les facettes de la vie, il est important de recevoir l’aide approprié afin de réduire les dommages. Au cours d’un ajustement chiropratique Network, le cerveau et le système nerveux engagent un processus de libération des tensions du corps (musculaires, psychologiques; inquiétudes, insécurités,…) et rétablissent ainsi les fonctions essentielles physiologiques (système immunitaire, fonctions organiques). La libération des tensions peut se faire par des mouvements du corps, par la respiration ou par la libération d’émotions (rires, pleures, bâillements). Par le processus de correction chiropratique, le système nerveux devient conscient des tensions qui s’accumulent dans le corps, il développe des stratégies pour les dissiper plus facilement, et pour éviter que les tensions reproduisent toujours les mêmes effets négatifs sur le corps (anxiété, baisse d’estime, douleur, fatigue, digestion difficile).

Par l’Analyse Vertébrale Network, une prise de conscience et un apprentissage du corps se produisent afin de découvrir nos faiblesses physiques, de les améliorer et de les utiliser comme des outils efficaces dans notre future. Un apprentissage graduel et continuel se manifeste pour augmenter notre énergie,  notre système immunitaire, notre sentiment positif de nous-mêmes, notre contrôle des éléments dans notre vie et afin de réduire le stress, les inquiétudes, la fréquence, et l’intensité des maux de tête.

Le Dr. Julien Lévesque est chiropraticien au Centre Chiropratique Des Sources située au #135, 1868 boul. Des Sources, Pointe-Claire, Qc, Canada, H9R 5R2. Pour communiquer avec lui, vous pouvez composer le 514-910-7644 ou le (514) 630-1113. Si vous désirez en connaître d’avantage, vous pouvez consulter son site Internet : www.chiroenergie.ca

Read Full Post »

Dr. Julien Lévesque, chiropraticien — Les céphalées de tension. Les maux de têtes constituent un des symptômes et un des problèmes les plus communs dans notre population. Selon les dernières études cliniques, environ 90% des hommes et 95% des femmes , de tout âge, expérimentent au moins un mal de tête par année.  Lorsque l’on parle de céphalée (mal de tête) de tension, cela implique la majeur partie du temps du stress, de la fatigue, de l’anxiété et des tensions musculaires. Les causes peuvent être due à des facteurs musculaires ou posturaux, à des épisodes de stress psychologiques répétés, un dérangement articulaire au niveau du cou ou encore due à un dysfonctionnement du système nerveux central.

Signes et symptômes

Cette problématique,  mal de tête de tension, possède des caractéristiques qui lui est propre. On retrouve;

  • Une douleur d’intensité légère à modérée,
  • Pression constante des 2 côtés de la tête (donne l’impression d’avoir la tête dans un étau),
  • La douleur se situe au niveau des tempes et/ou au niveau du front et/ou au niveau de la base du crâne,
  • Tension au niveau oculaire et au niveau cervical,
  • Symptomatologie non pulsatile (absence de battements intracrânien),
  • Installation et progression progressive,
  • Ne  s’accompagne pas de nausées ou de vomissements,
  • Ne s’accompagne pas non plus de phonophobie (sensibilité inhabituelle au bruit), ou de photophobie (sensibilité à la lumière) ou de sensibilité aux odeurs,
  • A une durée de 30 minutes à 7 jours,
  • La douleur n’est pas augmentée par les efforts.

Conséquences sociales

Bien qu’en général, la céphalée de tension soit d’intensité modérée (soit très peu gênante), elle peut devenir invalidante. En effet, lorsque ce mal de tête devient de nature chronique (mal de tête qui dure plus de  3 mois et qui n’a pas plus de 10 jours d’asymptomatologie (sans symptôme). Le niveau de chronicité de cette problématique est responsable du haut niveau d’absentéisme professionnel, de la perte de productibilité, des nombreuses crises d’angoisse, d’agressivité, de dépression et d’anxiété qui y sont associées. Bien que le taux de mortalité et de morbidité (nombre de personnes atteintes par cette maladie par unité de population) sont nuls, on remarque une forte augmentation des tentatives de suicide chez les sujets atteints de cette problématique.

L’effet de la chiropratique

Pour l’instant, il n’existe pas de traitement qui permettrait de faire disparaître définitivement les céphalées de tension chroniques (celles, du moins, dont on soupçonne une origine psychosomatique). Cependant, l’Analyse Vertébrale Network (une technique, approche chiropratique) a un excellent taux de soulagement auprès des gens souffrent de cette condition. Par les ajustements chiropratiques Network, il y a réduction de la compression des muscles et des vertèbres sur certains nerfs, un effet immédiat de relaxation musculaire et une élimination des déchets (toxines) organiques présents dans les muscles. Une modulation de l’humeur, une réduction des stress et une augmentation de l’énergie physique et psychologique se font aussi ressentir. À travers les soins chiropratiques Network, le chiropraticien transmet au patient des techniques et des conseils de relaxation qui soulagent efficacement les céphalées de tension.

Vous avez des questions ou vous connaissez quelqu’un qui présente ce problème, vous pouvez communiquer avec moi.

Dr. Julien Lévesque est chiropraticien au Centre Chiropratique Des Sources, située au #135, 1868 boul. Des Sources, Pointe-Claire, Qc, Canada, H9R 5R2. Pour communiquer avec lui, vous pouvez composer le 514-910-7644 ou le (514) 630-1113. Vous pouvez également m’écrire au : drjulienlevesque@gmail.com ou visiter mon site Internet : www.chiroenergie.ca

Read Full Post »

Les lombalgies

JLevesqueVIGNETTE

Dr. Julien Lévesque, chiropraticien — Ressentez-vous des douleurs au bas du dos lorsque vous restez longtemps debout ou assis? En effet, le mot «lombalgie» signifie douleur au niveau des lombaires (bas du dos). Au cours de l’évolution, lors du passage de l’homme de quatre à deux pattes, une section du corps a demeurée légèrement plus faible pour le travail physique qu’il doit très souvent effectué. En effet, le bas du dos doit supporter tout le poids du haut du corps, les nombreux stress de rotations, le devoir de soulever et de supporter de nombreuses charges (puisque l’on ne plie pas toujours les genoux) et il doit aussi absorber les chocs supérieurs et inférieurs, lors des sauts sur place. C’est pour ces raisons, que le bas du dos est si susceptible de subir des blessures ou qu’il exprime des douleurs en fin de journée.

Plusieurs facteurs peuvent en être la cause;

        • Biomécanique (blessure musculaire, ligamentaire, tendineuse, déséquilibre posturale,…) qui représente 90% des cas,
        • Grossesse (libération hormonale, la relaxine),
        • Lésion des disques ou des facettes (hernie, irritation),
        • Douleur référée d’une lombalgie (irradiation dans les racines nerveuses),Douleur référée d’une viscère (reins, rate, intestins, foie),
        • Douleur référée d’un vaisseau sanguin (anévrisme de l’aorte abdominale),
        • Neurogénique (compression des racines nerveuses causant douleur et symptôme neurologique),
        • Psychogénique (stress ou émotion intense),
        • Osseuse (fracture, tumeur, infection, maladie métabolique),
        • Spondylolisthèse (déplacement antérieur ou postérieure d’une vertèbre),
        • Lésion sacro-iliaque (traumatisme, hyperlaxité, inflammation, infection),
        • Hernie discale lombaire,
        • Sténose du canal lombaire (compression de la moelle épinière).

Suite à l’investigation (questions, examen physique, chiropratique, orthopédique et radiologique) un diagnostic sera porté sur votre condition. En fonction de ce diagnostic, divers traitements s’offrent à vous;

  • Ajustements chiropratiques,
  • Thérapies musculaires,
  • Application de glace, repos,
  • Exercices d’étirement et de renforcement musculaire,
  • Recommandations ergonomiques (travail et repos),
  • Référence s’il y a lieu (médical, psychologique,…).

Avantages de consulter un chiropraticienmal-de-dos

Avec les soins chiropratiques Network, plus de 95% des lombalgies aigües s’améliorent en 1 à 2 semaines alors que les maux de dos chroniques diminuent en quelques mois. La pensée populaire qu’une petite douleur va disparaître comme elle est venue, mais rare est le cas. Plus on entretient un problème, plus la guérison sera longue. Puisque l’on n’a qu’un seul corps et qu’une seule santé, l’idéal est qu’avant même que l’on se blesse ou que l’on a des douleurs, on consulte un professionnel qualifié (chiropraticien) pour s’assurer que tout fonctionne correctement. Parfois, on a l’impression que c’est pour rien que l’on consulte, mais il faut se rappeler; «Mieux vaut prévenir que guérir». Ainsi grâce à la prévention, on économise notre corps, notre temps et notre argent!

Dr. Julien Lévesque, chiropraticien exerce Centre Chiropratique Des Sources situé au 1868 boulevard Des Sources, suite 135, à Pointe-Claire, Québec. Pour rendez-vous ou informations, contactez le au 514 630-1113. Vous pouvez également lui écrire au : drjulienlevesque@gmail.com ou visiter son site Internet : www.chiroenergie.ca

Read Full Post »

%d blogueurs aiment cette page :