Feeds:
Articles
Commentaires

Posts Tagged ‘yeux’

Dr. Julien Lévesque, chiropraticien – La névralgie d’Arnold ou la névralgie du nerf grand occipital. La névralgie est une douleur associée à un nerf en particulier, avec ou sans présence de spasmes, tout le long du parcours de ce nerf. Le rôle moteur du nerf grand occipital (Arnold) est l’innervation des muscles profonds du cou (permet d’effectuer les mouvements du cou) et son rôle sensitif consiste en l’innervation du cuir chevelu (permet de sentir le cuir chevelu). La névralgie d’Arnold est une  irritation du nerf formé par la branche postérieure de la deuxième racine nerveuse cervicale (nerf issu de la moelle épinière au niveau du cou). Cette condition pathologique se caractérise par une douleur qui s’étant entre la partie haute de la nuque jusqu’au sommet de la tête et parfois jusqu’à l’œil. Elle peut apparaître spontanément ou être provoquée par une pression locale, tel le touché, ou lors de certains mouvements de la tête.

La douleur généralement très vive, peut se situer sur un seul ou sur les 2 côtés de la tête et se caractérise, à l’occasion, comme une pression derrière les yeux. La sensation douloureuse ressemble souvent à des brûlements ou à des élancements, elle peut être continue ou intermittente et être de nature pulsatile (varie en fonction des battements du cœur).

Il existe de nombreuses causes qui peuvent être à l’origine de ce processus douloureux. Parmi les plus communes, on retrouve;

  • Une fibrose (obturation) du foramen transverse de C1-C2,
  • Arthrose dans un trou de conjugaison (endroit où sort les racines nerveuses),
  • Irritation du ganglion ou du nerf rachidien,
  • Une contracture musculaire peut irriter le nerf,
  • Une condition post-traumatique (chute, faux mouvement),
  • Une lésion cervicale haute (réduction de mouvement d’une vertèbre cervicale),
  • Une inflammation (due à un rhumatisme entre autres),
  • Une lésion de la base du crâne,
  • Formation d’une cavité au niveau de la moelle épinière cervicale (syringomyélie) entrainant une destruction des racines nerveuses innervant la peau.

Il arrive très souvent de confondre cette pathologie avec  la migraine, la céphalée de tension, l’arthrose cervicale, une luxation de l’arthrite rhumatoïde et avec les tensions musculaires sévères dues à des inflammations. Étant donné sa grande ressemblance avec d’autres problèmes, il est important de consulter un professionnel de la santé, tel un chiropraticien, pour vous assurer un traitement efficace. En effet, les ajustements chiropratiques  Network assurent un mouvement adéquat des segments vertébraux (vertèbres, crâne), une relaxation de la musculature, une réduction de l’inflammation, une stabilisation du processus dégénératif s’il en est le cas, une prévention des récidives et une réduction des douleurs sans médications.

Dr. Julien Lévesque est chiropraticien au Centre Chiropratique Des Sources, située au #135, 1868 boul. Des Sources, Pointe-Claire, Qc, Canada, H9R 5R2. Pour communiquer avec lui, vous pouvez composer le 514-910-7644 ou le (514) 630-1113. Si vous désirez en connaître d’avantage, vous pouvez consulter son site Internet : www.chiroenergie.ca

Read Full Post »

Dr. Julien Lévesque, chiropraticien — L’autisme est une maladie bien souvent méconnue et accompagnée de préjugés. En effet, le jugement est posé lors de l’audition du mot alors que la majorité des gens ignore en quoi consiste vraiment cette maladie. Le but de cet article est d’aider les gens à comprendre cette pathologie et à diminuer leur résistance face aux différences que certaines personnes possèdent.

Caractéristiques chez l’enfant

On remarque très souvent que le nourrisson cherche à s’isoler; il fuit le regard des autres enfants, il y a très peu d’échange avec lui, il ne répond pas lorsqu’il est sollicité; il est indifférent à la voix et au visage. On constate que le sommeil est difficile qu’il a du retard dans les apprentissages et qu’il est soit très sage ou soit fortement agité. La présentation de l’autisme est très variable puisqu’il y a différentes formes; tous auront quelques problèmes de communication avec autrui, mais certains n’auront aucun problème de langage et possèderont des capacités intellectuelles supérieures à la normale. Selon une étude menée par le Britain’s Institute of Child Health, toutes les expressions faciales sont interprétées par les autistes comme suggérant la peur, d’où leur tendance à éviter de regarder les autres dans les yeux.

Caractéristiques de la maladie

Le terme «autisme» désigne une perturbation du développement affectant la personne dans trois domaines principaux (la « triade autistique » de Lorna Wing):

  1. anomalies de la communication verbale et/ou non verbale (retard ou absence de langage, écholalie, etc.);
  1. Interactions sociales absentes ou inadéquates (contact visuel absent ou fuyant, mimiques sociales pauvres, capacités d’imitation limitées, etc.);
  2. centres d’intérêts restreints (obsession sur certains objets (par ex. les dinosaures), faire tourner des jouets, agiter un crayon devant ses yeux, regarder l’eau tourner dans la toilette, regarder un ventilateur tourner) et/ou des conduites répétitives (balancement du corps, postures anormales, mouvements rapides des mains ou des bras).

Incidence de la maladie

L’autisme est le trouble envahissant du développement (TED) le plus diagnostiqué (1 enfant sur 15 000) et on compte 4 garçons pour une fille. On observe généralement les premières manifestations dans la petite enfance (vers 2-3 ans), bien que certains parents observent tôt des particularités chez leur bébé. Lorsque ce désordre neurologique des premiers stades de développement du cerveau se développe chez l’enfant (- de 3 ans) on le désigne par «autisme infantile» alors que s’il est détecté à l’âge adulte, il se nomme «Syndrome d’Asperger».

Les causes de l’autisme

La cause de l’autisme demeure, pour l’instant, encore inconnue même si de nombreuses hypothèses ont été émises. On a établi que  les facteurs génétiques sont une cause majeure de l’autisme, mais l’interaction de nombreux autres facteurs joue aussi un rôle. Parmi les hypothèses, on retrouve;

  • Origine vaccinale : relié au vaccin Rougeole-Oreillons-Rubéole (ROR) contenant du mercure et thimérosal (adjuvants ayant une base de métaux lourds),
  • Intoxication aux métaux lourds : augmentation de laperméabilité intestinale aux peptides opioïdes(responsables de l’inflammation). De plus,l’Université du Texas a établi une corrélation entre la pollution au mercure, causée notamment par la combustion du charbon, et l’autisme.
  • Anomalies cérébrales et défauts du placenta : il y a un lien entre laprésence de cellules défectueuses dans le placenta, la taille augmentée de certaines cellules et une diminution des connexions intercellulaires du cerveau.
  • Causes génétiques : susceptibilité dans le chromosome 11, délétions dans le chromosome 16, un défaut d’expression dans le chromosome 2, mutations génétiques spontanées et un âge avancé du père.
  • Aire de perception de la voix : la « perception de la voix » active chez le sujet autiste ne provoque aucune activation de l’aire cérébrale spécifique sur la face externe du sillon temporal supérieur gauche (anomalie de la reconnaissance de la voix humaine).

Traitement et avantages chiropratiques

Une série de données indiquent qu’un accompagnement et une prise en charge individualisés, précoces et adaptés, à la fois sur les plans éducatif, comportemental, et psychologique augmentent significativement les possibilités relationnelles et les capacités d’interaction sociale. Cette approche augmente aussi le degré d’autonomie, les possibilités d’acquisition de langage et de moyens de communication non verbale par les enfants atteints de ce handicap. Ce que l’on remarque chez les enfants autistes, sous soins chiropratiques d’Analyse Vertébrale Network, ils ont une réduction de leur agitation, de leur centralisation et d’incidence de crise. Les enfants sont moins distants, sont plus relaxés, socialisent plus, ont tendance à diminuer leur conduite répétitive et ils ont moins tendance à exprimer leur agressivité contre les autres personnes. Ces effets se répercutent aussi chez les parents car ceux-ci peuvent enfin diminuer leur garde, crainte et avoir un peu plus de temps pour eux. Si vous avez des questions ou vous désirez en connaître d’avantage, vous pouvez communiquez avec moi.

Dr. Julien Lévesque est chiropraticien au Centre Chiropratique Des Sources, située au #135, 1868 boul. Des Sources, Pointe-Claire, Qc, Canada, H9R 5R2. Pour communiquer avec lui, vous pouvez composer le 514-910-7644 ou le (514) 630-1113. Vous pouvez également lui écrire au : drjulienlevesque@gmail.com ou visiter son site Internet : http://www.chiroenergie.ca

Read Full Post »

%d blogueurs aiment cette page :